Origines de Sophia

 

Mr Pierre Laffitte est à l'origine, en 1968, de la technopole de Sophia Antipolis, nommée d'après son épouse Sophie Glikman-Toumarkine, femme de lettres et universitaire issue d'une famille de noblesse russe. Il y fait construire, à partir de 1973, des bâtiments pour abriter des laboratoires de l'École des mines de Paris.

En 1984, il crée la Fondation Sophia Antipolis, reconnue d'utilité publique, dont il devient le président. La fondation devient, en 2006, fondation abritante.

Par la suite, compte tenu du succès international de cette grande technopole française, une terre de "start-up", Pierre Laffitte crée le Club des Technopoles (International Association of Science Parks), dont il est président d'honneur.

 

Réseau Innovation Euromed

En janvier 2009, Pierre Laffitte est chargé par Nicolas Sarkozy, président de la République, d'une mission pour la création d'un réseau spécifique de développement de l'innovation en Euroméditerranée.

D'une durée de deux ans, la mission est de favoriser cette coopération avec les membres de l'Union pour la Méditerranée, d'aider à la création de nouveaux pôles en Méditerranée autour des axes prioritaires, comme les autoroutes de la mer, la dépollution de la Méditerranée, le plan solaire méditerranéen, impliquer plus fortement tous les acteurs financiers, renforcer les liens internationaux déjà existants entre les clusters (pôles de compétence) et les pôles du bassin méditerranéen et développer de nouveaux partenariats ainsi que des échanges de bonne pratiques entre pôles, clusters, et PME.

 

Groupe européen de politique des Clusters

En mars 2009, Pierre Laffitte est nommé président honoraire du Groupe européen de politique des clusters (pôles de compétence) par la Commission européenne. Ce groupe aura pour tâche d’examiner en détail les activités à mettre en place pour soutenir une coopération internationale des clusters au niveau européen afin de faciliter l’émergence de nouveaux clusters, de mieux promouvoir l’excellence de ces derniers en Europe et de renforcer leur position sur le marché mondial au bénéfice des entreprises.

 

Source Wikipedia